en haut
en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (idgaf), niamh.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
you should see me in a crown
messages : 20
crédits : avatar (c) hallows.
MessageSujet: (idgaf), niamh.   Lun 22 Oct - 9:55
niamh o'leary
nom, prénom et surnom / o'leary, le truc assez commun mais qui résonne quand même des paysages de sa patrie. ce n'est pas le patronyme avec lequel elle est née, mais c'est le sien tout de même. le prénom qu'on lui a donné, par contre, il est purement irlandais. niamh, le truc imprononcable qui fait froncer les sourcils. et elle hésitera pas à reprendre ceux qui se trompent. neev, voilà comment ça se dit. c'est pas plus compliqué. avec niamh, on s'embarrasse pas trop de surnom, le prénom fait déjà assez jaser. mais parfois on l'appelle flash, longues-jambes, et même crazy. à vous de voir.
âge et date de naissance / on dirait qu'elle vient de passer l'adolescence, parfois, niamh, avec ses traits juvéniles et ses grandes jambes. mais dans son regard on peut lire les années passées, vingt-huit ans qu'elle courre sans reprendre son souffle. née en plein été irlandais, le 30 mai 1990. sans grande surprise, c'était un jour de tempête.
lieu de naissance, nationalité et origines / niamh, elle est irlandaise. irlandaise et fière de l'être, irlandaise et du genre à le scander à pleins poumons à qui veut bien l'entendre, et même à qui ne veut pas l'entendre. ça se voit dans son visage, ça s'entend dans sa voix. née à limerick, elle n'y a cependant passé que trois semaines avant de se faire adopter par son da, qui l'a ramené chez lui à galway. puis, ce fut cork, la ville où elle a passé la majorité de sa vie, avant de se mettre à voyager à travers la patrie pour finalement débarquer en amérique.
occupation et finances / du genre à butiner, à ne pas trop aimer rester à un seul endroit en permanence. pas très douée pour garder un emploi qu'on dirait officiel, elle prend les opportunités qui viennent. cependant, elle traîne plus souvent qu'autrement à la piste de la ville comme pilote de course ou casseuse de voitures, comme elle aime appeler ça. le reste du temps, elle se faire payer comme getaway driver un peu partout en ville et dans l'état. niamh, elle conduit bien, elle conduit n'importe quoi, elle a ça dans le sang et tout le monde le reconnaît. ce qu'elle fait, c'est conduire, c'est couper le souffle à ses passagers et leur faire défiler leur vie devant les yeux, pourtant sans une seule égratignure. elle connaît les voitures, elle connaît les volants, elle connaît les pédales. alors on fait appel à elle pour filer en vitesse après un braquage, ou pour se rendre quelque part à la vitesse de l'éclair. alors disons qu'avec tout ça, ses finances se portent sacrément bien. mais niamh elle est pas du genre à y accorder de l'importance, elle s'en fiche pas mal de l'argent. son appartement est plutôt miteux, et elle dépense surtout en whisky et en cigarettes. elle garde son salaire de pilote dans un compte de banque, et le reste elle garde ça quelque part où tu le trouveras pas.
statut familial et civil / niamh elle parle fort, niamh elle déplace de l'air. mais niamh, elle est quand même assez seule. et ça lui va comme ça. sa famille biologique, elle ne la connaît pas, elle ne veut pas la connaître. tout ce qu'elle a, c'est son da, celui qui l'a élevée, celui qui lui a tout appris. et il a toujours été en fuite, son da, il n'a jamais pu être beaucoup là. mais y'a rien qu'elle ferait pas pour lui, peu importe si y'a pas de lien de sang, c'est l'homme le plus important de sa vie, et rien ne va détrôner ça. surtout pas les conquêtes qu'elle enfile quand l'envie lui prend, niamh elle est célibataire et heureuse de l'être. pas du genre à s'attacher ou à vouloir le faire, elle est trop bien dans sa liberté et son indépendance fait trop peur à la majorité des hommes. elle aime s'amuser, niamh, elle aime les rencontres spontanées et les parties de jambe en l'air inusitée, mais elle sera toujours la grande rousse qui disparaît en pleine nuit sous le son des pneus qui crissent contre l'asphalte.

les trois choses que tu chéris plus que tout / son da, avant tout, envers et contre tout. qu'on ne touche pas à un cheveu de sa tête. son indépendance, qu'elle ne raccrochera pour rien au monde. son accent, qui lui rappelle la maison, qu'elle s'obstine à garder aussi prononcé que possible.
une bonne et une mauvaise habitude / des bonnes habitudes, elle ne sait pas trop si elle en a, à part peut-être suivre son instinct par-dessus tout. et cet instinct, il lui a bien servi. les mauvaises, par contre, elles s'empilent. la cigarette, le whisky, et surtout la vulgarité à faire serrer les dents. et peut-être ne jamais s'arrêter assez longtemps pour respirer ; mais ça c'est autre chose.
taille, corpulence et signes distinctifs / elle est grande, niamh, ça c'est certain. les jambes interminables, à se demander où elles commencent et où elles terminent, parfois. niamh, elle fait 1,90m, environ, on ne saurait dire exactement. mince et athlétique, elle a le corps d'une adolescente, mais ça lui permets de se faufiler partout et de courir sacrément vite. une peau pâle qui brûle trop facilement au soleil, des cheveux roux typiquement irlandais, en plus d'un sourire fulgurant et un regard qui percerait même les murs de ciment.

traits de caractère / grande gueule. audacieuse. dynamite. vulgaire. garçonne. arrogante. attachante. gamine. rancunière. imprévisible. rapide. boudeuse. prompte aux fou rires. solidaire. loyale. charmante. désintéressée. casse cou. lunatique. déraisonnable. irlandaise qui déplace un peu trop d'air, au sourire facile et aux blagues pourries. toujours le whisky en main, peut piloter n'importe quoi, chiante mais sympathique. le nuage noir derrière les yeux, la tempête dans les doigts, le passé qui écrase. le soleil tout de même, le sourire tout de même, les soupirs brefs et les clins d'oeil faciles.

groupe / pensacola 500. avatar / la belle zazoe. crédits / icons par je ne sais plus je suis désolée.


pseudo/prénom / hallows/marianne. ton fuseau horaire ? / celui de la ville de la poutine. quelque chose que tu veux nous dire sur toi ? / un heureux mélange entre anxieuse et sympathique. comment t'es arrivé(e) dans le coin ? / je suis venue toute seule comme une grande. un petit mot pour finir ? / attention à vos fesses niamh débarque.

Code:
<bottin>zazoe van lieshout /</bottin> <bott>@"niamh o'leary"</bott>
come alive //
quelle est ta philosophie dans la vie ? / elle n'est pas sûre d'en avoir une, si ce n'est que d'avancer, avancer, sans s'arrêter, courir, sans s'arrêter, suivre son instinct et que le reste du monde en fasse ce qu'il veut. niamh, elle n'a rien à prouver, elle ne doit rien à personne, elle vit juste, se fracasse contre tout et accepte la fatalité des choses. elle suit ce qui la fait vibrer, sur le moment, et c'est comme ça. elle ne se limite pas aux conventions, ne se limite pas aux règles, elle avance juste. on va tous finir par crever de toute façon, alors autant le faire avec le pied sur l'accélérateur.

quel est ton niveau de moralité ? / franchement plutôt neutre. elle se fiche pas mal de ce qui est légal ou pas, de ce qui est correct ou pas ; mais au fond c'est une bonne personne, niamh. c'est juste qu'elle ne suit pas les règles, mais elle a un bon fond impossible à écorcher, ou presque. elle ne porte pas de jugement, elle sait que ce que la vie peut faire à une personne. mais y'a bien des choses qu'elle ne supporte pas et qui la mette dans une colère noire, et peut-être que c'est là que réside sa moralité. mais elle est pas mauvaise, elle gueule juste un peu trop fort, et ça peut attirer les mauvaises oreilles.

quelle est ta relation avec tes parents ? / ses parents, elle ne les connaît pas. ils sont des étrangers, quelque part en irlande, peut-être morts, peut-être en vie, elle en sait rien et elle s'en fiche complètement. ce ne sont pas eux qui l'ont élevés ; c'est son da, celui qui l'a adoptée alors qu'elle n'avait que trois semaines. cet homme-là lui a tout appris, il lui a tout donné, et elle lui en sera éternellement reconnaissante. entre eux, c'est une complicité qui rappelle les amitiés d'enfance, c'est les railleries et les moqueries, et même s'ils passent beaucoup de temps séparés, beaucoup de temps sans se parler, elle est liée à lui, et lui à elle.

as-tu un talent caché ? / caché, pas vraiment. niamh elle coure vite ; elle aura pu être athlète si seulement elle avait eu une once de discipline en elle. et elle sait piloter absolument n'importe quoi. elle avait neuf ans quand on l'a mise derrière un volant, et elle n'a pas quitté le siège du conducteur depuis. voitures, motos, camions, même les avions. elle a un naturel époustouflant. instinctive et agile, on dirait que son véhicule fait partie d'elle quand elle conduit. et puis disons que niamh, elle peut avaler une quantité assez impressionnante de whisky. elle est irlandaise, après tout. ça compte, comme talent caché ?

et ton avenir, tu le vois comment ? / il sera ce qu'il sera. y'a rien qu'elle ne peut vraiment faire pour le contrôler, et elle n'y pense même pas. accélère juste. tout ce qu'elle aimerait, c'est de crever derrière un volant.
light side

tu te déplaces comment ? / ces temps-ci, en moto. un petit cadeau qu'elle s'est fait, et dont elle prend bien soin. sinon, n'importe comment, tant qu'elle est derrière le volant. souvent, à pieds. avec les jambes qu'elle a, ça marche vite.

quand t'étais petit tu voulais être quoi ? / pilote de course. ça s'est plutôt bien passé pour elle, au final.

ta saison préférée ? / n'importe laquelle, tant que les routes sont praticables.

ta couleur préférée ? / l'ambrée. la couleur du whisky.

ta fête préférée ? / la st-valentin, parce que c'est kitsch à souhait et qu'elle aime bien se moquer des âmes qui s'en laisse vraiment affecter.

et les réseaux sociaux, t'en es où par rapport à ça ? / nulle part. aucune existence sur internet.

si tu pouvais manger un seul plat jusqu'à la fin de ta vie ? / le whisky, ça compte ? ou de la pizza, sûrement.

ton spirit animal ? / un guépard, probablement.

ta destination de voyage ? / retourner en irlande. sa patrie, son monde. un jour elle y retournera, même si ce n'est que pour y mourir.

ta matière préférée à l'école ? / ça a jamais été pour elle, l'école, niamh. trop turbulente, trop impatiente, elle se faisait constamment envoyer dans le corridor ou chez le directeur. oups.

chez toi, c'est rangé ou pas ? / pas vraiment, non. c'est plutôt le bordel, étant donné qu'elle ne passe pas beaucoup de temps chez elle.

tu parles plutôt... beaucoup, ou pas beaucoup ? / beaucoup trop, selon certains. elle aime raconter des conneries, niamh. et elle ne parle pas très bien, trop vulgaire, l'accent trop incompréhensible.

sur ta table de chevet, y a quoi ? / un paquet de cigarettes, son téléphone au cas où on l'appelle pour un job, une bouteille de whisky à moitié vide, une photo d'elle et son da.


dark side

légal ou illégal, ça te dérange ? / même pas une seconde.

c'est quoi ton poison ? et les drogues ? / le whisky, depuis toujours. non pas qu'elle n'aime pas les autres boissons, mais y'a rien comme le whisky. la drogue, elle n'en consomme pas vraiment, sauf pour un petit joint de temps en temps.

ton casier judiciaire, il ressemble à quoi ? / aux états-unis, complètement vierge. en irlande, c'est une autre histoire. officiellement, elle est encore recherchée là-bas. si elle y retourne, ça sera la prison à coup sûr.

coup d'un soir ou relation stable ? / coup d'un soir, juste pour s'amuser un peu, et ne pas s'embarrasser du reste.

si tu as des ennuis, qui tu appelles ? / son da, bien sûr. peu importe où il se trouve dans le monde, elle sait qu'il viendra.

c'est quoi ton type de "drunk" ? / quand c'est léger, elle ne change pas tant que ça, sinon qu'elle parle un peu plus fort, et un peu plus. quand ça devient plus sévère, elle rigole beaucoup, et a les pires idées possible.

tu survivrais à l'apocalypse, tu penses ? / très certainement.

déjà passé du temps en prison ? / non, et ça ne l'intéresse pas du tout.

le truc qui te fait voir rouge ? / la violence sexuelle. disons que ça vient toucher une corde sensible.

qu'est-ce qui t'allumes ? / l'électricité dans l'air, la confiance, et qu'on ait pas peur de la secouer.

t'es mort : enfer ou paradis ? / l'enfer, probablement.
// two faces
start a fire / « da, can I drive ? » le visage de riadh s'éclaire d'un sourire malicieux. « 'fraid not, girl. » la petite niamh fronce des sourcils, et croise les bras devant elle, alors que le moteur s'allume et que la voiture quitte la place de stationnement. l'envie de reprendre le volant, si peu de temps après avoir goûté à la sensation du volant sous ses doigts, et du moteur vibrant sous ses pieds. « when can I drive ? » riadh est tenté de lui dire que ça ira quand elle aura un permis ; mais l'impatience dans la voix de sa fille l'amuse trop. « soon, girl. I'll show ya. » niamh sourit, alors que la voiture file à travers les rues désertes de cork, et que l'irlande s'étend à l'horizon. le père et la fille, le vent de la soirée, le goût de la crème glacée partagée encore sur les lèvres. avant que la vie ne les sépare.

wish it was true / le sourire de son père. sur le seuil de la porte, bagage à la maison. le sourire éclatant qui a bercé son enfance, et qui lui manque comme une partie d'elle-même. les yeux pétillants, et la voix qui grince de bonheur. « it's all over, girl. I'm here now. » plus besoin de courir. plus besoin de fuir. niamh qui serre son père dans ses bras. « we're free. we can go back home. » libres du poids du passé, libre de l'organisation qui le harcèle, libre d'être ce qu'ils sont, de retourner à la patrie et de respirer normalement à nouveau. libres.

rewrite the stars / « no. » c'est ce qu'elle aurait du dire. c'est ce qu'elle aurait du lui cracher au visage, avant de foutre le camp en claquant la porte. risquer la prison, risquer sa vie. devoir quitter l'irlande trop rapidement, changer d'identité, se faire prendre. peu importe. n'importe quoi sauf ça. n'importe quoi sauf l'humiliation de ses mains sur elle, de son souffle dans son cou, de lui en elle, la pensant à lui, la pensant soumise. never again. que le prochain essaie de la toucher, de l'approcher, sans qu'elle n'ait envie. que le prochain essaie de forcer son chemin jusqu'à elle. que le prochain essaie de la prendre pour acquise, que le prochain essaie de penser qu'elle peut être appartenue. personne. même pas lui, surtout pas lui, qui a profité de sa naïveté, de sa peur, du trémolo dans sa voix. elle appartient à personne, niamh, et elle aurait du dire non. se battre. s'affirmer. tout risquer, mais ne pas le laisser la toucher. ne pas le laisser la salir à jamais, ne pas le laisser écorcher sa marque sur sa peau. non, qu'elle dira, avec la voix, avec les hurlements, avec les poings et avec les armes. n'importe quoi.

mai 1990 / naissance de niamh à limerick, ireland. ses parents biologiques la laissent à l'adoption. riadh o'leary, ancien membre de l'IRA en fuite, la prend et l'élève comme sa propre fille, dans la ville de galway. mars 1992 / alors que des « amis » de son père débarquent chez eux, niamh découvre que son père a un passé plus complexe qu'elle ne le pensait. un conflit force riadh à déménager avec niamh, et ils partent s'installer à cork. juin 1999 / riadh fait attendre niamh dans la voiture alors qu'il va faire une course rapide ; la gamine s'installera au siège conducteur et fera le tour du bloc par elle-même. c'est le début de son histoire d'amour pour tout ce qui a un moteur. septembre 2005 / à quinze ans seulement, niamh conduit avec un naturel désarmant. elle attirera l'attention d'un garçon plus vieux à l'école qui lui proposera un petit boulot ; faire office de chauffeur après que lui et des amis aient braqué un dépanneur. ayant du succès, ils répéteront l'aventure encore et encore au fil des mois ; les braquages prenant de l'ampleur à chaque fois. octobre 2007 / niamh a dix-sept quand son da doit quitter l'irlande pour fuir l'ira. elle s'installe dans un appartement avec ses amis avec qui elle fait des braquages. novembre 2009 / son da passe en coup de vent à londres, et niamh va l'y rejoindre. il lui dit la vérité sur ses parents, mais niamh n'en a rien à faire. 2007 à 2014 / la bande continue les braquages, mais se font plus discrets après qu'un d'entre eux se soit fait arrêté en 2011. juin 2014 / un braquage tourne mal, et niamh manque de se faire broyer les jambes dans un violent accident de voiture. elle doit se faire oublier, et va se réfugier à dublin. janvier 2017 / alors qu'elle travaille dans un pub crasseux, son patron découvre qu'elle vole de l'argent dans la petite caisse. il la fait chanter ; le sexe contre le silence. niamh accepte pour échapper à la prison certaine. pendant l'année qui suit, niamh se perd dans l'alcool et le désespoir ; elle ne veut plus rien savoir de personne. janvier 2018 / niamh accepte de s'impliquer dans un braquage risqué à belfast, mais celui-ci tourne mal. les autres se font arrêtés, et son visage est découvert. elle parvient à fuir l'irlande et part aux états-unis avec des faux papiers. février 2018 / arrivée aux états-unis. niamh débarque à new york city, mais décide de ne pas y rester. elle reste sur la route un moment, acceptant des boulots ici et là. avril 2018 / niamh est remarquée lors d'un contrat ; on l'invite à remplacer un pilote lors d'une course à pensacola. elle accepte, et aimant la ville, décide de s'y installer.

fiche par blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(idgaf), niamh.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: