en haut
en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (addicted to you), stella.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
you should see me in a crown
messages : 66
crédits : avatar (c) miserunt.
MessageSujet: (addicted to you), stella.   Mar 23 Oct - 18:02
stella crane
nom, prénom et surnom / crane, le nom d'une mère qui se fout d'elle comme de l'an quarante. un jour, elle pourra choisir le sien. stephanie, de son véritable prénom, mais elle n'a jamais rien voulu savoir de ce prénom qui ne lui ressemble pas. alors c'est stella qu'on l'appelle, elle a commencé quand elle avait neuf ans et maintenant, presque tout le monde a oublié que ce n'est pas vraiment ça, son prénom. des surnoms, elle en entend continuellement, des peste, des chipie, des emmerdeuse, et des moins beaux, qui écorchent le coeur.
âge et date de naissance / juste une gamine, encore, à seulement dix-sept ans. elle compte les jours jusqu'à sa majorité, où elle pourra enfin se séparer de sa famille. née un 15 octobre, dans un été de canicule presque insupportable.
lieu de naissance, nationalité et origines / dans le genre ordinaire, pensacola même. floridienne, américaine, son père était argentin d'après ce que sa mère lui a dit un jour, mais elle n'en sait pas plus, ses origines latines déniées à elle. elle n'a même pas de passeport, stella, impossible pour elle de vraiment partir, pas d'argent, pas de moyens.
occupation et finances / son âge le demande, étudiante, même si elle a souvent pensé tout abandonner elle ne l'a pas fait. peut-être que c'est l'étincelle d'espoir dans les yeux de son prof de sciences, qui la croit capable, elle en sait rien, mais elle reste. c'est stupide, elle ne pourra jamais aller à l'université, mais elle reste tout de même. et environ six mois par année, elle travaille au atlantic playland comme opératrice de manèges, remplaçant parfois aux arcades aussi. ça fait un peu d'argent, juste à elle, pour les cigarettes et les projets, elle cache tout ça quelque part loin des mains de sa famille, elle ne leur fait pas confiance. le montant monte très doucement, mais au moins ça lui fait quelque chose qui lui appartient.
statut familial et civil / officiellement, seule et inaccessible. mais ceux qui la connaissent de plus près savent très bien qu'elle se trimbale au bras de miro, copain trop vieux pour elle, une décennie qui les sépare et pourtant. elle est attachée à lui, elle ne le laissera pas partir, malgré les ruptures et les disputes. besoin de lui, son poison, son roc. c'est déluré, c'est interdit, mais c'est là. au moins, il la fait sentir aimée, pas comme à la maison. domicile familial brisé, père inconnu, une mère qui se fiche d'elle, un beau-père qui est le cliché de l'ivrogne à la claque facile, un demi-frère pervers qui rigole quand elle reçoit les coups et une belle-soeur perdue dans les vapeurs de la drogue. un environnement qui l'étouffe, et elle est terrifiée de devenir comme eux, le besoin de s'échapper, constamment, elle y reste le moins possible.

les trois choses que tu chéris plus que tout / le collier qu'elle a constamment autour du cou, cadeau de l'inconnue qui l'a empêché de se faire prendre pour vol à l'étalage, voilà quelques années. une générosité qu'elle ne comprend pas, mais qui la secoue toujours. miro, la seule personne qui ait jamais su s'occuper d'elle. peu importe que ça fasse à peine quelques mois qu'ils se fréquentent, elle ne se voit plus sans lui. et ce, malgré les hauts et les bas de leur relation secrète. son job au parc, même si ça la fait bien chier la plupart du temps elle y tient particulièrement pour l'indépendance que ça lui procure, et le sentiment d'avoir sa vie à elle. et puis ça vient avec quelques maigres économies.  
une bonne et une mauvaise habitude / elle aime beaucoup nager, et elle y va dès que le temps et l'occasion se présente. heureusement y'a la piscine de l'école, même si elle n'a pas la discipline d'intégrer l'équipe de natation elle a la permission d'aller s'y baigner le soir après l'école. plutôt douée, elle aime plonger, et elle a quelques connaissances basiques du surf. son rêve est de faire du plongeon sous-marin. sinon, elle a commencé à fumer quand elle avait seize ans, juste une cigarette par ci par là lors des fêtes, mais elle y a pris goût et aujourd'hui elle dépense trop d'argents pour s'acheter des paquets. elle devrait arrêter, pour sa santé, mais elle aime l'esprit de rébellion que ça lui procure.
taille, corpulence et signes distinctifs / la jeunesse n'y est pour rien, stella est petite et l'âge n'y changera rien. cinq pieds trois, et plutôt athlétique dans sa silhouette. les courbes tout de même présentes, mais elle reste assez petite. rien de dinstinctif sinon une tache de naissance dans le cou, juste à la lisière de son épaule droite, à ce qui ressemble presque à une étoile, et qui lui a valu son surnom. elle rêve, bien sûr, de tous les tatouages qu'elle se fera un jour.

traits de caractère / dynamique, boudeuse, ambitieuse, audacieuse, débrouillarde, chiante, sensible, perspicace, allumeuse, désobéissante, réservée sur elle-même, sociable, possessive.

groupe / atlantic playland. avatar / clarissa müller. crédits / icons par bonnie.


pseudo/prénom / hallows, marianne. ton fuseau horaire ? / québec. quelque chose que tu veux nous dire sur toi ? / j'ai toujours faim. comment t'es arrivé(e) dans le coin ? / eh, comme d'habitude. un petit mot pour finir ? /  

Code:
<bottin>clarissa müller /</bottin> <bott>@"stella crane"</bott>
come alive //
as-tu un animal de compagnie ? / pas en ce moment. elle a déjà eu deux poissons rouge quand elle avait neuf ans, morts depuis longtemps, et l'aquarium vide prend la poussière dans sa chambre à coucher. elle ne veut pas en acheter à nouveau, pas après ce qui s'est passé. elle le sait, que c'est son demi-frère qui les a tué, lui et son esprit dérangé. un jour, elle aimerait beaucoup avoir un chien, un gros chien, quand elle pourra se le permettre et s'en occuper.

si tu avais une chose à dire à quelqu'un, sans conséquences, ça serait quoi ? / elle lèverait le doigt d'honneur bien haut devant toute sa famille, pour leur cracher au visage qu'ils sont des malades, qu'elle les déteste, et qu'elle part bien loin. hurler à sa mère, lui demander pourquoi elle s'en fout autant, ce qu'elle a bien pu lui faire pour être aussi désintéressée. hurler à son beau-père qu'il est un raté, qu'il a détruit cette famille, et qu'il mérite de crever atrocement, et de le sentir. hurler à son demi-frère, le pire pervers, qu'il est lamentable et pathétique et qu'il n'aura jamais quoi que ce soit de vrai dans sa vie. elle aimerait juste leur hurler dessus, sans avoir peur de se prendre un coup, sans avoir peur de se faire enfermer, sans avoir peur d'y passer.

as-tu un talent caché ? / ce n'est pas quelque chose qu'elle exploite, mais alors pas du tout. mais elle est plutôt douée en sciences, stella. elle aime bien les cours de chimie, particulièrement, et elle a ce petit talent naturel qui fait briller les yeux de son prof. si seulement elle avait la volonté, si seulement elle avait la discipline. si seulement elle ne séchait pas autant les cours, si seulement elle ouvrait un bouquin de temps en temps. mais elle est douée, c'est certain.

et ton avenir, tu le vois comment ? / loin d'eux, loin de tout ça. elle est peut-être trop idéaliste, trop ambitieuse, trop romantique. mais la majorité arrive, et elle pourra enfin partir. ne leur appartiendra plus, pourra construire sa propre vie. les envoyer promener, et être qui elle veut être. son avenir, elle le voit ailleurs qu'ici, du moins pas dans cette maison, elle le voit libre, le vent dans les cheveux et toute sa vie qui n'attend qu'elle. son avenir, il est à elle, et à elle seule.
light side

tu te déplaces comment ? / à pied, la plupart du temps. elle a un vélo mais elle n'aime pas particulièrement se déplacer avec. quand il le faut, elle prend le bus, mais elle déteste dépenser son argent là-dedans. disons qu'elle est plutôt du genre à faire les beaux yeux pour demander à ses amis qui ont des voitures de l'emmener.

quand t'étais petit tu voulais être quoi ? / astronaute, pour aller voir les étoiles. ça n'a pas duré bien longtemps.

ta couleur préférée ? / le jaune, dans le doré, dans le néon.

ta maison à poudlard ? / c'est une petite poufsouffle.

lève tôt ou lève tard ? / lève-tard. adepte des grasses matinées.

ta fête préférée ? / l'halloween, pour l'abondance de films d'horreur.

et les réseaux sociaux, t'en es où par rapport à ça ? / elle est inscrite partout, et assez active, il faut le dire. son téléphone a beau avoir l'écran fracassé, elle y tient et elle l'utilise beaucoup. facebook, instagram, snapchat, elle est actuelle pour ces choses-là.

si tu pouvais manger un seul plat jusqu'à la fin de ta vie ? / des frites. bien salées, avec du ketchup en abondance à côté.

ta destination de voyage ? / n'importe où sauf ici.

ta matière préférée à l'école ? / la chimie.

cinéma : seul ou accompagné ? / accompagnée, elle déteste être là toute seule. avec des amis, la plupart du temps. mais elle aime surtout y aller avec miro. c'est une bonne excuse pour se coller et faire des bêtises à l'arrière de la salle.

ton téléphone, tu y es accro ? / absolument. elle a dix-sept ans.

tu parles plutôt... beaucoup, ou pas beaucoup ? / ça dépend. elle a deux facettes, stella. renfermée et sensible, et sociable et éclatée. elle aime discuter, elle aime déconner, mais le silence lui va aussi. parfois, y'a rien à dire.

sur ta table de chevet, y a quoi ? / son téléphone, branché pour être rechargé. ses boucles d'oreilles, qu'elle enlève pour mieux dormir. un baume à lèvres. un verre d'eau.


dark side

c'est quoi ton poison ? et les drogues ? / elle n'a pas l'âge légal de boire, mais elle ne se gêne pas pour boire quand même. et personne ne l'arrête. elle a une préférence pour les cocktails sucrés. son petit vice, par contre, c'est les shooter de vodka. côté drogue, elle partage parfois quelques joints mais c'est plus rare.

ton casier judiciaire, il ressemble à quoi ? / vierge.

coup d'un soir ou relation stable ? / elle peut prétendre ce qu'elle veut, elle a l'âme romantique, stella. mais avant miro, elle n'a jamais connu personne. les baisers nombreux, mais jamais plus.

tu crois aux fantômes ? / c'est une blague ?

si tu as des ennuis, qui tu appelles ? / miro, bien sûr. toujours et avant tout. elle ne fait confiance qu'à lui. ou alors peut-être cathy, peut-être aaron, mais ça dépend de la situation.

c'est quoi ton type de drunk ? / en montagnes russes, et capable de tout. de monter sur les toits de voiture et chanter à tue-tête, tout comme se recroqueviller contre miro dans la noirceur. toujours souriante, par contre, les yeux lourds, et du genre à perdre l'équilibre très facilement.

soirée tranquille chez toi, ou dehors accompagné(e) ? / un peu des deux. si elle reste tranquille, elle doit être avec quelqu'un. avec miro ou des amis. mais elle aime aller prendre l'air, se perdre dans la ville, la regarder s'endormir et se lever.

le truc qui te fait voir rouge ? / quand on maltraite les animaux.

qu'est-ce qui t'allumes ? / les gars plus vieux, les gars qui sont animés par quelque chose, les gars qui savent la gérer.

si tu devais faire un pacte avec un démon, tu demanderais quoi ? / que sa famille disparaisse. d'être libre. d'avoir de l'argent, pour pouvoir fuir.

la nudité ça te dérange ? / même si elle l'habitude des maillots de bain, elle est un peu plus timide quand il s'agit de la nudité. ce qui ne l'empêchera jamais de faire un bain de minuit.

ton désir caché ? / elle ne les cache pas.
// two faces
start a fire / « I don't think you should do that. » le frisson dans le dos, alors qu'elle sent le rouge lui monter aux joues. elle tourne lentement les yeux, stella, pour regarder la femme. ce n'est pas l'employée du magasin, heureusement ; mais elle l'a vue. elle l'a vue glisser ce collier dans sa poche, elle l'a vue, elle va me dénoncer. « I - I wasn't doing anything, I - » mais la femme sourit juste, et stella baisse les yeux. la honte qui la paralyse, la honte qui lui brûle les yeux. « you don't have any money ? » stella relève les yeux. secoue la tête. « it's my birthday. I just wanted something nice. » elle ne sait pas ce que c'est, si c'est le regard de la dame posé sur elle, si c'est la honte, si c'est l'amertume d'avoir treize ans aujourd'hui et que personne n'a pensé à lui souhaiter. pas une bougie, pas un souhait. « I see. » et la dame sourit à nouveau. stella ne comprend pas pourquoi elle ne la dénonce pas. pourquoi, pour une fois, quelqu'un est gentil avec elle. et cette femme semble lire en elle - d'une manière qui la cloue sur place. « here's what we'll do. you give me the necklace, and I'll buy it. a gift, for your birthday. » stella l'observe, les yeux qui s'agrandissent, la mâchoire qui se décroche. « but... » « but you have to promise me never to steal again. you can make a list of all the things you want, and when you're old enough, you can work and buy those things. what do you think about that ? » stella hésite, sur le coup. mais quand elle ressort de la boutique quelques minutes plus tard, le collier autour du cou, elle s'accroche à sa promesse. s'y accroche avec l'énergie du désespoir, grâce à la générosité d'une dame dont elle ne connaîtera jamais le nom.

wish it was true / une silhouette. une silhouette, grande et sombre, qui s'asseoit sur le bout de son lit. la nuit noire à l'extérieure, et la lune qui perce la fenêtre. stella, réveillée par des caresses sur son front, douces et tendres. la peur qui s'imisce dans ses veines. un inconnu dans sa chambre. et pourtant elle ne cède pas à la panique, alors que ses yeux s'habituent à l'obscurité. ce n'est pas un inconnu. elle ne connaît pas ce visage, mais elle le connaît. ce sourire, c'est le sien, ces yeux, c'est les siens. « dad. » il est là, il lui sourit. il est là, et il lui dit, je vais m'occuper de toi. désolé de ne pas avoir été là. je t'aime, ma belle. tu - stella se réveille en sursaut. elle a froid. la chambre est vide. son père n'est pas là. il ne l'a jamais été. les questions qui la hante, encore et toujours. disque brisé, qui se répète sans cesse. do you know I exist, dad ? do you love me ? are you proud of me ? are you somewhere out there ? did you want me, did you abandon me ? can I get to you ? why aren't you here ? why aren't you here to protect me ? why don't you love me ?

octobre 2001 / naissance de stephanie crane, fille de jacqueline crane et edgar gonzalez. une simple aventure extraconjugale, et le portugais en vacances avec sa femme ne saura jamais qu'il a une fille. 2005 / incapable d'élever un enfant seule, jacqueline enfile les petits amis pour trouver un possible père qui saura s'en occuper. quand stephanie a quatre ans, elle rencontre brandon campbell. ce dernier a un fils de huit ans, et son autorité naturelle prendra le contrôle de la famille. 2010 / à neuf ans, stephanie décide qu'elle n'aime pas son prénom, et insistera pour se faire appeler stella. on prend ça pour une lubie de gamine ; mais le surnom reste. 2012 / stella prend une semaine de retenue pour avoir séché un cours, et avoir été trouvé avec une amie à fumer une cigarette. brandon est furieux ; c'est la première fois qu'il la frappe, et pas du tout la dernière. juin 2014 / le demi-frère de stella a dix-huit ans. il organise une fête chez eux alors que les parents sont absents. la fête dégénère et quelqu'un endommage la voiture de brandon. le demi-frère panique et enferme stella dans sa chambre. cette dernière parviendra à se faufiler par la fenêtre, mais se fera attraper par un ami de son frère qui essayera de la violer. stella lui brise le nez et s'enfuie. ça reste un secret entre elle et son demi-frère, qui commence cependant à la harceler de plus en plus, par peur qu'elle ne dévoile son secret. septembre 2015 / entrée de stella au secondaire. l'environnement familial dégénère de plus en plus, alors que stella se rebelle, et résiste à la violence de son beau-père et demi-frère. elle se liera d'amitié avec des amis qui la soutiendront et parviendront à lui faire échapper à chez elle de plus en plus. mai 2017 / malgré son jeune âge, stella obtient par un contact un job au atlantic playland. elle y travaille tout l'été d'arrache-pied et amasse des bonnes économies, qu'elle garde secrètement dans sa chambre pour ses projets. décembre 2017 / stella découvre que son argent a disparu ; elle n'a pas la preuve, mais elle sait que c'est son demi-frère qui a tout pris, lui qui a l'habitude de fouiller dans ses affaires. le coeur brisé, elle va le dénoncer à sa mère et son beau-père sous le coup de l'émotion. bien sûr, personne ne la croit, et elle résistera. ça lui méritera un nez brisé et une lèvre fendue, que les vacances de noël parviendra à dissimuler, alors qu'on l'enferme dans la maison. janvier 2018 / retour à l'école. stella raconte ce qui s'est passé à ses amis, qui lui disent d'aller parler à des enseignants de l'école. mais stella ne veut pas, stella hésiste, stella a peur des conséquences. mars 2018 / réouverture du atlantic playland, et stella recommence à y travailler quelques soirs par semaine et le weekend. elle recommence ses économies, et les cache ailleurs cette fois. avril 2018 / lors d'une soirée, stella commence à fumer la cigarette, et passera ses économies là-dedans pendant un temps. juillet 2018 / une fête d'employés est organisée sur la plage. stella y rencontre miro, un nouvel employé du parc. ils discutent simplement, mais elle est attirée par lui. un petit coup de foudre qui la poussera à venir lui parler régulièrement par la suite. août 2018 / miro et stella se fréquentent de plus en plus, mais seulement en tant qu'amis ; la différence d'âge les empêche d'aller plus loin. mais stella s'attache, et ne cache pas ses sentiments naissants. vers la fin du mois, après un verre de trop, ils s'embrassent, et stella tombe définitivement amoureuse de lui. septembre 2018 / miro et stella garde leur relation secrète, car elle n'a rien de bien sérieux ; mais leur première fois semble indiquer autre chose. ils s'accordent cependant pour ne rien révéler, car stella est encore mineure, et ça pourrait attirer de gros ennuis à miro. seuls quelques amis proches seront au courant. novembre 2018 / sa relation clandestine avec miro continue, sans que grand monde soit au courant. ils se disputent et rompent constamment, mais stella ne peut vivre sans lui à présent, et finit toujours par revenir. elle compte les jours jusqu'à sa majorité, jusqu'à sa liberté, et jusqu'à pouvoir être avec miro pour vrai.

fiche par blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
you should see me in a crown
messages : 83
crédits : avatar (c) hallows bb de la vie. / signature (c) the score ; heresy, twisty.rain.
MessageSujet: Re: (addicted to you), stella.   Mar 23 Oct - 21:24
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(addicted to you), stella.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le prix Stella & Darwin awards
» Shooting Star ♦ Stella [Acceptée]
» Licorne ♦ Stella [Acceptée ♥]
» BADASS ♦ Solaris ~> Stella [acceptée]
» 7° Conv de JdR de l'Asso Delta-Enfants-Jeunes - 19/20 avril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: